Actualités

Crédit photo /TEDxNantes 2020 - FOTOCALL
Partager sur :
26 octobre 2020
Portrait de diplômés

Cyrille Chaudoit, promo 2000, le spécialiste du Digital qui "combat" les dérives des GAFAM

Vue 386 fois

Propos recueillis par Delphine de Ghellinck

Cyrille se définit lui-même comme un « activateur de pensée critique ». Sur son profil LinkedIn il partage sa raison d’être : permettre à chacun de penser le monde différemment, et aux entreprises d’en favoriser l’accès.
Entrepreneur, conférencier, auteur… Cyrille est surtout un spécialiste du digital qui mène désormais un « combat » contre les dérives des GAFAM* ou plutôt pour la défense de notre libre-arbitre !
Pour découvrir  son TEDx sur le sujet, c'est ICI  
et, à la suite, son portrait.

« Si vous vous sentez concerné, likez, commentez ou partagez cette vidéo – merci, Cyrille. »

 

Peux-tu nous parler de ton parcours ?


Je suis de la promo 2000, j’ai 42 ans, je suis marié et j’ai 2 enfants. J’observe et participe depuis vingt ans  à la transformation digitale de notre société.

En 1996 quand l’intègre l’ESSCA, le web perce à peine en France. Je découvre alors en salle info les premiers mails, le chat, les débuts de Yahoo !, le HTML… Puis, dès mon stage de 2e année je contribue au lancement d’une start-up, Travelprice (1998, l’année de naissance de Google), qui sera l’un des premiers voyagistes pure-players en France avant d’être rachetée par Lastminute.

Puis, après avoir touché au streaming et la VOD (bien avant Netflix) en 2000, je passe dans des grands groupes de communication (RTL, Tiscali), avant de créer en 2005 ma 1ère entreprise de conseil en social media et e-réputation.

En 2012 je quitte Paris pour Nantes, et je crée ma 2nde entreprise, Talenco, avec un autre alumni, Jean-Baptiste Gouin (promo 98). Notre conviction de l’époque ? Permettre à chacun de ne pas rater le virage du digital. Nous observions trop de casse au sein des entreprises, faute de savoir adopter les nouveaux réflexes du numérique.

Parallèlement je prends la direction de la prospective et du planning stratégique de l’agence The LINKS (créée par Vincent Guillois - alumni promo 71), jusqu’à fin 2019.

Désormais, je développe de nouveaux projets autour d’une nouvelle conviction : il devient urgent pour nous et nos enfants de défendre notre libre-arbitre et notre singularité, face à la technologisation de notre quotidien, et plus encore face à l’hégémonie des GAFAM*

 

Comment en es - tu arrivé à cette conviction ?


Depuis dix ans, j’ai donné des dizaines de conférences, participé à de nombreux articles et même co-écrit des livres sur le digital, son impact sur notre consommation, nos entreprises, et in fine sur notre propre place - en tant qu’humains - dans notre société.

En 2016, à l’occasion d’une conférence auprès du grand public sur l’Intelligence Artificielle (IA) et le transhumanisme comme vecteurs de changement fondamentaux pour notre humanité, j’ai pris conscience du rôle « politique » que j’avais en tant que « passeur de connaissances ».

 Je dis « politique » au sens 1er du terme, celui que lui ont donné les grecs, c’est-à-dire l’organisation de la vie de la cité. Et je dis « passeur de connaissances » parce que ce qui m’anime c’est de vulgariser ces sujets complexes pour que chacun se sente à son tour autorisé à les penser. Car ils sont trop importants pour détourner le regard ou les laisser à quelques experts, le plus souvent auto-proclamés et sujets à conflits d’intérêts.


Peux-tu nous en dire plus sur ce nouveau « combat » ?


C’est donc à cette époque que je comprends que je contribue moi-même, inconsciemment, à un système qui s’est peu à peu détourné de ses promesses originelles (le web était à l’origine vu par ses pionniers comme l’apogée de la désintermédiation et de la libre expression), et qui se transforme à nos dépends, en un ogre dévorant notre vie privée (nos « datas »), notre temps et notre sens critique. Résultat, en 2018 je fais un burn-out !

Depuis, je me préoccupe de contribuer à « rectifier le tir ». A ma (petite) mesure…
Je m’intéresse aux impacts psycho-cognitifs des écrans sur nos enfants, et aux divers moyens de lutter contre l’érosion du sens critique de ces adultes de demain. Mais j’interviens aussi auprès des adultes d’aujourd’hui, notamment auprès des professionnels, qui ont un pouvoir décisionnel et économique crucial pour rééquilibrer les rapports de force. Je travaille actuellement à des projets capables d’apporter des solutions concrètes et alternatives au « tout GAFAM ».

Et cette année, en plein COVID-19, j’ai contribué à un livre co-écrit par une cinquantaine de pionniers français du web social (« Web 2.0, 15 ans déjà et après ? 7 pistes pour réenchanter Internet ») et j’ai donné un talk lors d’un des rares TEDx de 2020, celui de Nantes, en septembre, avec pour sujet : « Comment les GAFAM privatisent notre démocratie ».

 

Comment vois-tu la suite ?


Mon message est très bien accueilli, et TEDx est une occasion de donner une audience plus large à mon propos. Il ne s’agit pas du combat d’un seul homme, ni même d’une poignée de lanceurs d’alertes. C’est notre combat à toutes et à tous, et il doit être commun pour avoir une chance de faire changer les choses.

Je le compare souvent à celui que nous commençons tout juste à mener pour la survie de notre espèce face au réchauffement climatique. Alors que les premières alertes scientifiques datent des années… 1960s ! Nous n’aurons pas autant de temps pour réagir face à la marée numérique et à ses enjeux sur notre libre arbitre et nos démocraties.

Mais il doit passer par de l’optimisme, de l’envie, celle de réenchanter Internet, pour restaurer la confiance, par une éthique numérique. Je parle même d’inventer l’équivalent du « bio » pour le numérique. Car il n’est pas question de renier le progrès. Juste de le remettre à sa juste place, et ses industriels aussi !

Comme je le dis dans mon talk, Héraclite disait de nous, au VIe s. avant JC, « Eveillés, ils dorment »… Il nous appartient de le démentir, aujourd’hui, pour le bien de nos enfants, demain.

 

Pour poursuivre avec Cyrille :
son site web : www.cyrillechaudoit.com
son Linkedin : https://www.linkedin.com/in/cyrillechaudoit/
son Twitter : https://twitter.com/cchaudoit

A propos de son collectif #RéEnchanterInternet et de leur livre : https://www.reenchanter-internet.com/le-livre/

 

*GAFAM = Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.