Actualités

Partager sur :
20 octobre 2021
Portrait de diplômés

Les Simon : l'ESSCA, une saga familiale

Vue 396 fois

Il existe une statistique qui perdure depuis des décennies, celle des "couples ESSCA". En effet, 25% d'alumni qui ont trouvé "chaussure à leur pied" sur les bancs de l'école.

Il existe en revanche une donnée moins connue, c'est celle des familles qui comptent 2, 3 ESSCA ou plus sur une ou plusieurs générations.

Aujourd'hui, nous allons mettre en lumière une saga familiale qui s'étale sur 3 générations, la famille Simon.

 

Dans la famille Simon, je voudrais... le grand père.    

Christian est à l'origine de la saga. Bac Sciences Ex (ex Bac D - ex Bac S) en 1968 en poche, il intègre à la rentrée le programme de l'ESSCA. Diplômé en 1971 (eh oui, l'ESSCA se faisait en 3 ans à l'époque), service militaire en 1972 (encore une période marquante des jeunes de l'époque qui a disparu), il intègre Saint Gobain et plus particulièrement l'activité "Verrerie", entreprise qui l'avait repéré lors de son stage de 2ème année. 

Calé sur un parcours commercial, il grimpe les échelons et prend la direction commerciale de la division "Flaconnage de parfumerie".

En 1990, il quitte la grande maison et part pour une nouvelle expérience qui verra la structuration de l'ensemble de l'équipe de vente d'un verrier allemand, lui aussi spécialisé dans le flaconnage de luxe. A la suite de sa mission réussie, il intègre le groupe Danone, toujours dans la verrie et prend la direction Commerciale de la division BSN "Pots et bocaux" dans laquelle il finira sa carrière en 2006.

Il est marié à une pharmacienne qui lui a donné 3 filles dont 2 feront leurs études dans une Business School. Aujourd'hui, il consacre une large partie de son temps libre à sa passion pour les voitures anciennes et tout particulièrement les 4CV et les 2CV. 

Je voudrais la fille...

Cadette de la famille, Fabienne intègre l'ESSCA en 1993. Est-ce un hasard ? Absolument pas ! L'atavisme familial y est pour beaucoup !Diplômé en 1997 et fortement attirée par la communication et le marketing, elle fait tout son début de carrière dans différentes structures liées à l'événementiel, puis dans des fonctions commerciales et enfin dans le management de commerciaux.  En 2002, elle met sa carrière entre parenthèses pour suivre son diplomate de mari d'abord aux Etats Unis puis en Norvège. 4 enfants naitront de cette période.

De retour en France elle reprend une activité partielle, d'abord en tant que responsable d'un centre d'audioprothésie , puis depuis un peu plus d'un an en tant que responsable de la vie étudiante du lycée de la Joliverie à Nantes.

 

 

 

Enfin, je voudrais le petit fils ! 

Et c'est l'aîné de Fabienne, Jules Bernier, qui poursuit en ce moment la saga familiale à l'ESSCA. Entré en 2021, il est désormais porteur de la marque "Simon/bernier" au sein de la grande famille ESSCA !

Tous nos voeux de réussite l'accompagnent.

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.