Actualités

Partager sur :

Les nominés pour le prix Jeune Talent

Vue 748 fois

Nominés Prix Jeune Talent

Ils sont le futur du pays, du continent et de la planète, ils s'inscrivent dans un parcours entrepreneurial volontariste souvent à forte dominante RSE.

Les jeunes talents d'aujourd'hui font les Grands Prix de demain !

 

Découvrez les ! 

 

 

Arthur de Jerphanion (Promo 2013) - Co fondateur Tandem

 

Arthur de Jerphanion est diplôme de l’ESSCA en 2013 et il fait ses gammes pendant presque 6 ans chez un leader des produits « Grande Conso » : General Mills.

 

Il y rentre en tant qu’Assistant Category and Trade Marketing Manager puis Chef de secteur puis Category and trade Marketing Manager pour la France et l’Italie et enfin pour la structure européenne du groupe !

 

Il est ensuite promu head of E-commerce, Discounters and Convenience au moment de la fusion entre General Mills et Yoplait.

 

Arthur prend un nouveau virage en 2018 en rejoignant Prêt à Pousser, leader français des jardins et potagers d'intérieur connecté, en tant qu’Head of Sales.

 

Deux and plus tard, en 2020, il se lance dans l’entrepreneuriat et est cofondateur de Tandem, le vélo de fonction accessible à tous !

 

En 2021, il est déjà Lauréat du réseau Entreprendre.

 

Les succès s’enchainent avec déjà 30 entreprises clientes dont la dernière en date est la licorne Doctolib !

 

 

Alexia PELASSY (Promo 2015) - Fondatrice de Melia

 

Alexia PELLASSY est diplômée de l’ESSCA, majeure Ingénierie des ressources humaines en 2015.

 

Elle fait ses gammes dans le prestigieux cabinet de conseil Deloitte pendant 4 ans où elle est successivement stagiaire chargée de mission RH puis elle assume la double fonction de chargée de missions RH (gestion de la performance, recrutement, reporting…) et de chargée de projets RH sur la division Audit.

 

Forte de cette première expérience, elle réalise une mobilité et devient Senior Consultante – Capital Humain avec des missions centrées sur l’Accompagnement à la Transformation de la DRH, la politique de rémunération et due-diligence portant sur les risques sociaux des Fusions-Acquisitions.

 

Elle fonde ensuite, en 2019, l’entreprise Meila qui a déjà imprimé sa marque en bousculant le secteur de la lingerie :

 

Meila promeut le savoir-faire corsetier et l’excellence à la française.

 

Tous leurs produits sont certifiés Origine France Garantie. La confection est réalisée près de Poitiers au sein d'un atelier labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant, pour une production responsable et locale. Les collections sont conçues à partir de matières naturelles, recyclées ou upcyclées. 

 

 

Maxime PONSAR (Promo 2018) – Co-fondateur Sharit and Stream

 

Maxime Ponsar est diplômé de l’ESSCA en 2018, majeur entrepreneuriat et profite de ses années à l’ESSCA pour enrichir son expérience professionnelle avec des missions commerciales variées pour Hermès à Sydney ou encore pour la chambre de commerce et d'industrie France Belgique, à Bruxelles en aidant des entreprises françaises à se développer.

 

Durant sa quatrième année, il décide de s’investir dans une start-up parisienne : Braineet, plateforme d'innovation collaborative qui permet aux entreprises de lancer des challenges et d'innover grâce à leurs communautés. Il y est alors Key Account Manager.

 

Il rejoint rapidement et pour 2 ans une entreprise du digital, QuarksUp, un éditeur RH qui propose ses solutions SaaS. Il y est responsable commercial et partenariats.

 

C’est après cette expérience qu’il se lance dans le grand bain de l’entrepreneuriat avec la création de Sharit and Stream en janvier 2021.

 

Sharit est une marketplace qui  permet de proposer et de souscrire à des places libres dans des abonnements numériques partagés : avec Sharit, vous paierez vos abonnements moins cher et en toute sécurité.

 

Il reste proche de l’ESSCA et est accompagné par INCUB’ESSCA.

 

 

Tom Revil (Promo 2006) - Associé et responsable du développement Kertalg

 

Diplômé en 2019 du Master Corporate Communications and Digital Media....Tom Revil a commencé sa carrière chez Frichti en tant que responsable Acquisition et Partenariats.

Entrepreneur à impact dans l'âme, Tom, avec un de ses amis travaillant déjà chez Ennesys, une société spécialisée dans le recyclage des déchets pour produire de l’énergie, grâce à la méthanisation, décide de racheter les actifs de l'entreprise en difficulté pour créer Kertalg.

 

La technologie que propose sa société est un procédé "tout en un" livrable en container qui transforme les déchets organiques et eaux usées en électricité et sous produits de fertilisation et alimentation animale. 

 

Cette solution originale permet le traitement en ultra local et à petite échelle des ordures et eaux grises et eaux vannes.

 

Par ce biais, Kertalg évite l’émission de CO2 produite par l’enfouissement ou l’incinération des déchets.

 

Particulièrement adaptée pour les habitats isolés (îles notamment), cette solution se caractérise également par son business model : l’entreprise installe à ses frais des micro-méthaniseurs fabriqués en Inde puis se rémunère en valorisant le traitement des déchets (fertilisants, nourriture pour animaux, biogaz, électricité).

 

Grâce au procédé technique et à son modèle, Kertalg se différencie des mastodontes du secteur par son approche ultra locale. 

Outre les pays en voie de développement souvent handicapés par des infrastructures défaillantes (réseaux d'égouts ou centres de traitement des déchets inexistants), les clients potentiels sont nombreux à partir de 200 kg de déchets / jour :
municipalités, restaurants, mairies, écoles, EHPAD... 
La conjoncture réglementaire est de plus favorable puisque la valorisation des biodéchets sera obligatoire à partir de 2024.

Kertalg, qui vise cette année un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros, a déjà signé deux contrats avec une décharge à Madagascar et une station d’épuration en République Démocratique du Congo. 




Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.