Actualités

Vue 1391 fois
11 février 2020
Portrait de diplômés

Pierre et Myriam Cabon, ouvrir le champ des possibles !

WHEELED WORLD : voyager, envers et contre tout ! 

 

Myriam et Pierre se sont rencontrés à l’ESSCA. Tous les 2 diplômés de la promo 2013, ils entament un parcours professionnel classique à l’issue de leurs études : le conseil pour Myriam, le secteur commercial pour Pierre. 

Leur vie bascule le 13 novembre 2015 quand Pierre est blessé dans les attentats du Bataclan. Atteint d’une balle au niveau de la moelle épinière, il ne peut plus faire usage de ses jambes et est en fauteuil roulant. Mais Myriam et Pierre sont de grands voyageurs. Ils décident de ne pas se résigner et d’organiser un tour du monde pour combattre le plus grand préjugé des Personnes à mobilité Réduite : la peur. Interview de Pierre de retour de l’Amérique du Sud, en partance pour la Nouvelle Zélande.

 

  • Quel a été votre parcours depuis la sortie de l’ESSCA ?  

Suite à son master en Corporate Finance, Myriam se lance dans le conseil. Après un stage de fin d’étude et une première expérience d’un an chez CSC, elle rejoint à sa création Hector Advisory: un cabinet de conseil en organisation et transformation culturelle où elle travaille depuis 5 ans. 

De mon côté, je souhaite disposer d’une expérience opérationnelle après mon master en Achats et Logistique, d’abord chez Marks & Spencer, puis au sein d’une filiale de Lactalis en tant que commercial. Depuis novembre 2016, je travaille chez Accor comme SEA manager dans l’équipe e-commerce. 

Nous avons tous les deux suspendu provisoirement nos contrats en septembre 2019 pour réaliser ce projet. 

  • Qu’est ce qui a motivé votre projet ? 

Blessé au Bataclan en 2015, je suis en fauteuil roulant depuis.  

Passionnés de voyage, Myriam et moi avons souhaité continuer à parcourir le monde. 

Notre constat: quelle que soit la destination, on croise peu – TROP peu – de personnes handicapées. Pourquoi ? Parce que les gens ont peur, tout simplement: au delà des limites physiques évidentes, il y a de nombreuses limites psychologiques au voyage en fauteuil (difficulté de projection liée au manque d’informations sur l’accessibilité, crainte des difficultés sur place ou de frustration en cas de non accessibilité des lieux…).

 Ce que nous voulons, c’est combattre ces limites : donner envie de voyager, et permettre à chacun de le faire sereinement, valide ou non.  

Nous sommes donc partis en tour du monde le 2 septembre et avons créé un blog de voyages qui s’adresse à tous : nous y donnons des conseils de voyage, enrichis d’informations sur l’accessibilité des lieux, l’équipement utilisé et les associations / entreprises locales qui oeuvrent pour la mobilité. Afin de nous inscrire dans la durée, nous recensons également les informations sur l’accessibilité des lieux sur deux plateformes partenaires : Jaccede.com et Handiplanet. Elles pourront ainsi y être complétées et mises à jour par d’autres utilisateurs à l’avenir. 

En parallèle, nous travaillons avec ceux de nos partenaires qui appartiennent à l’écosystème touristique (Accor, Accorinvest et Terres d’Aventure) pour améliorer la proposition de services et les parcours clients pour les personnes en situation de handicap.

 En quoi vos études à l’ESSCA vont ont été utiles dans la mise en place de Wheeled World ? 

Globalement, je crois que l’école comme notre investissement dans sa vie associative (Tie Break pour Myriam et VO pour moi) nous ont donné un cadre pour concevoir et structurer ce projet, comme pour trouver des partenaires qui nous aident à le développer et le financer. Plus que de compétences techniques, nous avions besoin pour ce projet d’une démarche à laquelle l’ESSCA nous avait préparés, aiguisée par nos expériences professionnelles.

 

  • Est-ce que vous avez utilisé le réseau alumni ? 

Nous n’avons pas fait appel au réseau alumni lors de notre première recherche de partenaires, mais les anciens élèves ont été très actifs dans le partage de notre campagne de financement participatif qui a connu un large succès ! 

Bien que le budget du projet soit presque clôturé, nous restons à l’écoute de partenaires potentiels qui se retrouveraient dans notre message et souhaiteraient nous aider à le promouvoir… Dans le cadre de ce projet, ou d’un autre… A venir ?

 

  • Quel est la suite de vos aventures ?

 Nous avons dessiné un itinéraire qui traverse 4 continents, avec un objectif majeur pour chacun d’entre eux. Après avoir parcouru l’Amérique du Sud pendant trois mois et exploré notamment le Machu Picchu, nous sommes actuellement en Océanie où nous traverserons la Nouvelle-Zélande en tandem. Puis nous décollerons en avril pour l’Afrique où nous prévoyons l’ascension du Kilimandjaro avant de terminer par l’Asie, notamment pour assister aux paralympiques à Tokyo.

 

 

Vous pouvez suivre le parcours de Pierre et Myriam via leur site internet : https://www.wheeledworld.org/

Leur page instagram regorge de photos, d'anecdotes : https://www.instagram.com/wheeled_world/?hl=fr

leur mail si vous souhaitez les contacter : letsroll@wheeledworld.org 

 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.