Actualités

Partager sur :

Passage de témoin au Club Impact Positf

22 septembre 2022 Actualités des clubs
Vue 94 fois

Le club Impact Positif est l'un des clubs les plus actifs de la communauté ESSCA, œuvrant depuis son origine à son animation, Vincent Juilliard (promo 2012) a souhaité passer le témoin à Christophe Pigré (promo 2000).

 

L'occasion de revenir sur leur parcours et les raisons de leur engagement à travers ce portrait croisé. 

Pourquoi as-tu intégré l’ESSCA ?

Suivant les traces de mon frère aîné, j’ai intégré en 2007 une école de commerce. Lui avait choisi l’IESEG, j’ai préféré l’ESSCA pour son état d’esprit, son cursus international et son immense réseau de professeurs expérimentés et d’alumni.

Qu'en retiens-tu ?

L’ESSCA m’a permis d’appréhender le monde du travail par étapes et en douceur au fil des cours et des stages. En parallèle, à travers mes lectures (M. Yunus, M. Le Roux et S. Darnil ou encore A. Slim et M. Prieto deux professeurs de l’ESSCA), j’ai découvert un autre monde du travail : celui du social business et le concept de décroissance.

Quelles ont été les grandes étapes de ta carrière ? Comment est venu ton goût d’entreprendre ?

J’ai donc décidé d’entreprendre après l’ESSCA pour contribuer à transformer nos modes de vie et apporter plus de justice, d’équité et plus de respect pour l’environnement qui nous entoure. Un rêve que beaucoup à l’époque considéraient comme naïf et utopique.


Sans idée particulière pour lancer une entreprise, après un Master Entrepreneuriat je me suis confronté aux entrepreneurs en devenant consultant en création d’entreprise pour Paris Initiative Entreprise. Mon but étant d’avoir une idée claire de ce qu'est l’entrepreneuriat mais aussi de la viabilité du modèle du social business.
Je suis donc parti rencontrer ces fameux entrepreneurs sociaux en France, au Bangladesh, dans toute l’Europe et au Moyen Orient.


A partir de là, j’ai voulu acquérir des méthodes très concrètes issues des sciences comportementales pour amener concrètement des changements qu’ils soient culturels ou organisationnels.


J’ai fait mes armes pendant 5 ans chez Alter&Go un cabinet de conseil spécialisé en accompagnement du changement pour co-fonder in fine une entreprise de l’économie sociale et solidaire, Little Big Impact.
Notre mission : réduire l’empreinte environnementale des entreprises par l’engagement des collaborateur·rices.

Quel bilan de ta forte implication dans le Club Impact Positif ?

C’est dans ce contexte, que je m’implique en septembre 2020 pour le Club Impact Positif de l’ESSCA.

 

Pendant quelques mois, j’ai poursuivi le travail de mes prédécesseurs en organisant des conférences et des ateliers de sensibilisation autour des enjeux sociaux et environnementaux.


Puis j’ai rencontré entre autres Marine Le Picard, Clémence Blanc et Gautier Lictevout imprégnés d’une forte envie de faire bouger les choses à l’ESSCA. D’alerter sur l’urgence climatique, sur la nécessité d’intégrer les enjeux sociaux et environnementaux dans tous les cours pour toutes les promotions.

 

Nous avons créé un plaidoyer, échangé avec la Direction de l’ESSCA et le conseil d’administration de l’ESSCA Alumni. Récolté plus de 700 signatures et lancé des dizaines de bouteilles à la mer pour activer les changements en interne.


Nos efforts ont finalement abouti à la création d’une initiative intégrant le Club Impact Positif mais plus ambitieuse appelée ESSCA Alumni Transition. Hébergée par l’association ESSCA Alumni sous forme d’un think & do tank, elle a pour ambition de rassembler l’ensemble de la communauté ESSCA (étudiants, alumni, direction, enseignants…) afin d’accélérer la transition écologique et sociale de l’école.

  • En voici le bilan en 1 an environ :
    Actions du Club Impact Positif : organisation de 16 ateliers (conférences, ateliers de co-construction et partage, Fresques et éco-challenge)
  • Participation d’ESSCA Alumni Transition à la création du 1er forum inter-écoles pour les métiers de la Transition : le forum Ambitions Transitions au côté de l’ESSEC, Audencia, SKEMA, ESCP, Sciences Po etc. Bilan : plus de 1100 participants et candidats ; 12 conférences & tables rondes ; 12 ateliers ; 66 entreprises et associations qui recrutent ; 25 organisateurs bénévoles. 
  • Election de Marine Le Picard (membre fondatrice d’ESSCA Alumni Transition) au Conseil d’Administration de ESSCA Alumni
  • Déblocage d’un budget pour créer un 1er événement en physique pour les esscaiens et esscaiennes sur les enjeux de transition.

Quel est ton message aux alumni ?

Je suis plus que convaincu que nous avons les capacités de changer de modèle. Nous avons déjà toutes les solutions à portée de main. Mais l’un des grands défis qui reste devant nous c’est d’opérer un changement culturel et comportemental à grande échelle.


Cela passera selon moi, par le changement comportemental de chaque individu, par une meilleure  compréhension du monde qui nous entoure, une meilleure connaissance de soi et des grands défis auxquels notre société fait face. C’est à la main de chacun !

Christophe Pigré, qui a rejoint l’aventure ESSCA Alumni Transition, l’a bien compris et a ainsi décidé de reprendre les rênes du Club Impact Positif depuis quelques mois déjà. Voici sa présentation !

Pourquoi as-tu intégré l’ESSCA ?

J’ai intégré l’ESSCA en 1996, suite à un BAC ES. Mon choix s’est porté sur l’ESSCA car je souhaitais intégrer une école de commerce en post-BAC. De plus, l’école préparait très bien au monde de l’entreprise avec des stages tout au long du cursus et était déjà très ouverte à l’international.

Qu’en retiens-tu ?

C’est d’abord un “esprit” école très fort qui nous unit avec les autres étudiants de notre promotion mais aussi avec tous les autres diplômés, jeunes et moins jeunes.

Ce sont des expériences nombreuses, à l’école, en entreprise, en France et à l’international qui m’ont formé en tant que futur manager et citoyen du monde.

Quelles ont été les grandes étapes de ta carrière ?

J’ai effectué les dix premières années de ma carrière sur des fonctions marketing et commerciales dans l’univers des PGC (Twinings, Henkel, Sovena). Rentré en France, j’ai rejoint une coopérative laitière, Eurial, en tant que Responsable Marketing International.


En 2019, j’ai décidé de donner une nouvelle orientation à ma carrière et me suis inscrit à la faculté de Nantes pour me préparer au métier d’enseignant. Après une année de Master, j’ai commencé à enseigner la géopolitique et les relations internationales dans des écoles de commerce nantaises en 2021 (Audencia, ISG).


En parallèle, très sensible aux questions environnementales, j’ai rejoint deux organisations en 2020 : la Fresque du Climat en tant qu’animateur et d’autre part, Campus Fertile, un collectif qui milite pour une alimentation saine et durable pour tous.


Compte tenu de mes centres d’intérêt, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers Vincent Juilliard qui gérait le Club Impact Positif d’ESSCA Alumni et avait besoin de bonnes volontés pour l’aider à animer le club.

Quelles sont tes ambitions pour le Club Impact Positif ?

Je souhaite poursuivre le travail accompli par mes prédécesseurs et en particulier par Vincent car notre club a un rôle clé à jouer au sein du mouvement ESSCA Transition.

 

Nous allons poursuivre l’organisation d’ateliers à distance et en présentiel, participerons à l’organisation d’événements avec ESSCA Alumni et je souhaite nous ouvrir aussi à l’international en créant des liens avec les Clubs internationaux d’ESSCA Alumni.

Quels sont tes liens au sens large avec l'écosystème Essca ?

J’ai gardé des liens avec des camarades de promotion même si ceux-ci se sont un peu distendus du fait de mon long parcours à l’étranger. Je suis aussi en lien direct et régulier avec l’équipe d’ESSCA Transition et naturellement avec Pascale BELDENT, chargée de mission RSE au sein du Groupe ESSCA.

Quel est ton message aux Alumni ?

Qu’il n’y a pas de “petites” actions. Que chaque geste compte. Que le slogan de l’ESSCA “Créateurs d’avenir” ne prend tout son sens que lorsque nous travaillons collectivement à un avenir plus durable.

 

Enfin, je profite de cette tribune pour inviter les Alumni de toutes les générations à nous rejoindre pour soutenir l’activité du club et poursuivre sa belle dynamique.

Propos recueillis en juillet 2022 par Grégory Abbondanza - Responsable d'animation Paris RP et interlocuteur privilégié du Club Impact Positif pour l'association. mail : gregory.abbondanza@essca.fr

 




2 Commentaires

Emmanuel SAULOU (1993)
Il y a 2 mois
Merci Vincent et bienvenue Christophe. Au plaisir d'échanger sur les liens qui pourraient être tissés entre le Club Impact Positif et Dirigeants Responsables dont la raison d'être est "Face à l'urgence environnementale et sociale, les dirigeants se mobilisent, expérimentent et transforment leurs entreprises pour contribuer à un futur désirable"
Christophe PIGRE (2000)
Il y a 1 mois
Merci Emmanuel pour ton commentaire. Avec plaisir pour un premier échange. Nous avons besoin de toutes les énergies et vos initiatives sont de belles sources d'inspiration pour le club. A très vite.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.