Actualités

Partager sur :
08 octobre 2020
Portrait de diplômés

Guillaume Le Cunff (93) : D'auditeur junior à CEO de Nespresso monde

Vue 2394 fois

Guillaume Le Cunff, promo 1993, occupe depuis janvier 2020 la fonction de CEO de Nespresso Monde, ses bureaux sont basés à Lausanne en Suisse.
Originaire de la région de Rennes, Guillaume reste un breton dans l’âme même s’il fréquente désormais plutôt les Côtes d’Armor lors de ses passages en France.

« On n’oublie jamais d’où l’on vient. » nous confie-t-il «  et il est des régions qui marquent sans doute plus que d’autres, la Bretagne en fait partie. »

Propos recueillis par Patrick Bouillet

Un début de parcours sous le signe de l'international (déjà !)

Sorti en 1993, Guillaume s’oriente un peu par hasard vers la finance, à la suite d’une mission de coopération (alternative à l’époque au service militaire « classique ») en Roumanie. 2 années folles d’après lui, la Roumanie étant sortie 4 ans auparavant de la période « Ceausescu », les notions comptables et financières étaient relativement « exotiques » à l’époque dans un pays post communiste.

 

Faire ses classes en cabinet d'audit...


A la suite de cette première expérience à l’International, il rentre en France chez Guerard Vialla - Mazars, entreprise dans laquelle, il avait fait un stage express de remise à niveau en finance compta avant de partir en Roumanie en tant qu'auditeur junior.

(NDLR : il a sans doute été l’un des premiers ESSCA à intégrer ce cabinet qui est devenu depuis l’un des « big five » français et le monde étant un village, Guillaume travaillait sous la Direction de mon frère aîné alors associé Mazars… !)

 

Du chiffre oui, mais dans l'eau...

Fort d’une expérience de 3 années "finance", et toujours « piloté » par son copain de promo Matthieu Beaurain, il rentre chez Perrier-Vittel (devenu Nestlé Waters par la suite) dans le département « finances » en tant que Audit Manager puis Financial Controller puis CFO (Chief Financial Officer) jusqu’en 2007.

Toujours dans le même groupe, il part à l’international (en Suisse) où il évolue de l’eau au café et de la finance au marketing et au développement durable en tant que CMO de 2007 à 2014 chez Nespresso à Lausanne.

 

De la finance au marketing... à la DG

Réalisant son rêve de « gosse » (Sic), Nestlé lui donne la possibilité d’aller à New York pour prendre la direction du « business » Nespresso aux Etats Unis.

Il y restera 5 ans et demi. Une expérience manifestement couronnée de succès puisque le board de Nestlé lui propose de revenir en Suisse pour prendre le poste de CEO de Nespresso Monde. Poste qu’il occupe depuis janvier 2020.

Un début de mission très particulier puisque placé sous le signe de la Covid. Il nous en fait part, il a l’impression d’être en gestion de crise depuis sa prise de fonction… une expérience réellement passionnante où il faut se réinventer tous les jours.

 

Et si c'était à refaire ?

Quand on lui demande ce qu’il retient de ses années ESSCA, il avoue avoir peu de souvenirs académiques mais « Tout cela est très loin pour moi maintenant », en revanche, il retient l’acquisition d’un savoir être qui lui a permis d’être à l’aise en toutes circonstances et de s’adapter très rapidement à de nouveaux environnements.

Lui qui était issu d’une famille d’enseignants donc assez éloignée des codes du monde de l’entreprise, l’ESSCA lui a permis de les découvrir, les comprendre et se les approprier. Ce fut un apport majeur dans sa construction de futur cadre d’entreprise.

Mais ce qui l’a le plus marqué, ce sont les rencontres qu’il a pu faire à l’ESSCA et notamment ce petit cercle d’amis qui le seront pour la vie.

Il nous confie que sans l’un de ses camarades de promotion (Matthieu Beaurain* ) qui l’a guidé à la sortie de l’école et lui a permis de saisir les opportunités au bon moment dans sa carrière, il n’aurait pas suivi le même chemin et n’aurait pas pu obtenir cet ESSCA Awards.


« Il y a des rencontres déterminantes», nous dit-il, « peut-être une ou deux dans une vie professionnelle qui font une carrière. Ce sont ces gens que l’on rencontre à l’ESSCA ».

Et c’est certainement pour cela que, pour Guillaume aussi, l’ESSCA : c’est pour la vie !

 

Retrouvez Guillaume en vidéo lors de la remise de son Prix lors des derniers ESSCA Awards

 

* Matthieu Beaurain  est actuellement CEO du cabinet de recrutement / headhunting Lincoln International à Shanghaï




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.